Libérer nos récits

Libérer nos récits

Pour les survivants de l’Holocauste, la Libération est un événement multiple, qui s’est produit dans des lieux distincts, à des moments différents et dans des circonstances spécifiques.

Au fil de cette exposition virtuelle, cinq survivants de l’Holocauste partagent leurs souvenirs de la Libération : une enfant cachée secourue par les troupes canadiennes aux Pays-Bas ; un garçon enrôlé dans l’armée de ses libérateurs soviétiques après avoir passé plus d'un an en clandestinité dans les forêts d'Ukraine et de Pologne orientale ; un garçon de douze ans libéré par les Soviétiques après avoir connu la désolation au ghetto de Varsovie et dans divers camps de concentration ; un détenu du camp de concentration de Bergen-Belsen libéré d'un train par les troupes américaines ; et une jeune fille qui, couchée dans un fossé au bord de la route, tente d'attirer l'attention des soldats après avoir quitté la cachette exiguë qu'elle partageait avec neuf autres personnes.

Malgré leur libération du joug nazi, beaucoup de survivants sont restés marqués par les souffrances endurées. Nombre d’entre eux ont eu du mal à surmonter leur passé douloureux et se sont terrés dans le silence, refusant d’évoquer ce à quoi ils avaient survécu.

Pourtant, leur libération a marqué le début d'un nouveau chapitre. Alors qu’ils refont leur vie après la guerre, ces cinq survivants se sont libérés en partageant leurs histoires. S’il peut être douloureux, le témoignage demeure pour les survivants l’occasion d’exprimer la perte de leurs proches, d'honorer leurs sauveurs et leurs libérateurs, et de panser leurs blessures. Il s’agit souvent pour eux d’une seconde libération.


Découvrez les témoignages de cinq survivants de l'Holocauste et leurs parcours respectifs suite à la libération, tels qu'ils les ont racontés dans leurs mémoires :

Claire Baum: Le Colis caché
Pinchas Gutter: Memories in Focus (Traduction française à venir)
Alex Levin:
Étoile jaune, étoile rouge
Leslie Meisels: Soudain, les ténèbres
Rachel Shtibel: Le Violon

En racontant leur histoire, les auteurs ont pu se libérer.
— David Azrieli, survivant de l’Holocauste et fondateur de la Fondation Azrieli